Formez vos salariés à l'ICS Nice : formation continue et VAE

FORMATION CONTINUE ET VAE



FORMATION CONTINUE ET VAE


FORMATION CONTINUE ET VALIDATION DES ACQUIS PAR L’EXPÉRIENCE (VAE)



La Validation des Acquis par l’Expérience (VAE)

Votre salarié a une expérience professionnelle d'une durée d'un an au minimum en rapport avec le diplôme visé, souhaite avoir la reconnaissance du diplôme correspondant par la VAE. Les certifications ICS sont inscrites au Répertoire National des Certifications Professionnelles et sont toutes accessibles par la VAE.

La formation continue

Vous souhaitez faire évoluer un de vos salariés dans votre entreprise ou le spécialiser ? L’ICS propose des formations accessibles en parcours complet ou modules capitalisables. Toutes les formations sont accessibles.


COMMENT FINANCER LA FORMATION CONTINUE DE VOS SALARIÉS ?

Différentes possibilités s’offrent aux entreprises et aux salariés

Financement sur votre propre plan de développement des compétences : pour les entreprises de moins de 50 salariés, nous vous invitons à vous rapprocher de votre OPCO pour en connaître les modalités.

Le Compte Personnel de formation (CPF) : Chacun bénéficie d’un compte d’heures correspondant au nombre d’heures utilisables pour effectuer une formation. L’inscription des heures de formation sur le CPF se fait automatiquement chaque année.
La ProA : autre mode de financement qui peut être sollicité par les entreprises, là encore en collaboration avec les OPCO. Le principe est le même, les OPCO utilisent des fonds mutualisés, qu’ils ont reçus des obligations de paiement des entreprises. Ce ne sont pas les mêmes fonds que pour le CPF, ceux-ci sont réservés à la Professionnalisation des salariés les moins qualifiés, au moyen d’une formation en alternance.
Le CPF de transition est initialement un congé, il est donc réservé aux salariés en activité. Il permet de s'absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir, tout en gardant sa rémunération pendant toute la durée de la formation. Ses modalités ayant évolué, il peut également être désormais réalisé en dehors du temps de travail. Pour bénéficier d’un congé de transition professionnelle, le salarié doit justifier d’une ancienneté d’au moins vingt-quatre mois, consécutifs ou non, dont douze mois dans l’entreprise. L’ancienneté s’apprécie à la date de départ en formation du salarié.

Les financements peuvent être combinés entre eux : un CPF de transition qui ne serait pas accordé à 100% peut être complété par un CPF… il est possible de se rapprocher des Conseillers en Evolution Professionnelle afin de monter un financement complet de votre projet, si on est salarié… ou se rapprocher de son OPCO, si on est employeur.
Left Menu Icon
Right Menu Icon